Sélectionner une page

J’ai lancé ce blog et son compte Instagram en sachant très bien dès le départ que je m’y ferai très discrète. Je ne dis pas qu’on ne m’y verra jamais, je n’ai pas fait de plan à ce sujet. Je sais en tout cas que ce sera rare. C’est un choix que j’ai fait il y a longtemps et j’ai toujours suivi ce principe sur internet même si je ne suis pas totalement invisible.

Du coup j’avais envie de parler avec vous de ce sujet qui me tient à coeur : faut-il absolument se montrer, se mettre en scène, faire des lives et parler face caméra en story pour atteindre ses objectifs sur Instagram et y avoir sa place ? Sincèrement c’est une question que je me suis longtemps posée. Après tout c’est avant tout le réseau de l’image par excellence, non ?!

La pression de l’image …

Se montrer sur son site internet et sur ses réseaux professionnels

On dit souvent qu’il est préférable de se montrer pour que nos prospects ou nos clients puissent mettre un visage sur un nom. C’est sans doute encore plus vrai dans notre monde digital qui nous permet de travailler à distance avec des personnes que nous ne rencontrerons parfois jamais « en vrai ». J’ai d’ailleurs l’habitude de conseiller à chaque cliente pour qui je réalise un site internet de trouver au moins une photo d’elle à ajouter sur sa page « A propos ».

J’admets aussi que, quand quelqu’un me contacte pour une séance découverte ou un nouveau projet, j’aime aller voir son profil LinkedIn (ou Facebook) pour savoir avec qui je m’apprête à communiquer et avec qui, peut-être, je travaillerai. Par contre ce n’est pas ce qui me décidera à travailler ou non avec cette personne. Ce que je chercherai surtout à savoir c’est ce qu’elle fait dans la vie, son métier, ses compétences, ce qu’elle aime, ses valeurs, etc. Je cherche à savoir si c’est une cliente idéale pour moi parce qu’on travaillera tout simplement mieux ensemble si c’est le cas. Et tout cela n’a rien à voir avec sa photo.

La pression de l’image sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, et encore plus sur Instagram, la pression de l’image est particulièrement forte. Comme dans les magazines de mode, beaucoup de photos sont (quasi-)professionnelles, retouchées et rehaussées d’un filtre pour que tout soit le plus parfait possible. On comprend dès lors que « Madame tout le monde » hésite à se lancer ! Doit-elle oublier ce réseau pour autant ?

D’autres comptes appartiennent à des Instagrammeuses qui sont super à l’aise devant la caméra de leur smartphone. Elles se lancent dans des directs et tournent des vidéos sans la moindre hésitation. Certaines sont moins à l’aise mais parviennent à trouver le courage de sortir de leur zone de confort pour se lancer malgré tout. Comment faire alors quand on est réservée ou qu’on n’a tout simplement pas envie de se lancer là-dedans ? Doit-on abandonner ?

Plus d’engagement grâce à l’image ?

On ne va pas se mentir, je suis convaincue que, dans la plupart des cas, celles qui se montrent souvent (en stories par exemple) obtiennent plus facilement et plus rapidement de l’engagement, surtout si – en bonus – elles ont des choses intéressantes à dire ou une bonne dose d’humour à partager. Il a des profils Instagram que j’adore suivre en stories, comme un petit feuilleton.

Il n’empêche que ce n’est pas la seule manière d’obtenir de l’engagement. J’aime tout autant suivre des comptes de personnes qui ne se montrent pas mais partagent du contenu qui m’intéresse, qui m’est utile ou qui me fait plaisir. 

Alors faut-il céder à la pression ?

Ma réponse est évidemment Non ! Ce n’est pas indispensable ! Et ce choix n’appartient qu’à vous !

Si vous êtes à l’aise face à une caméra et que vous aimez cela, faites-vous plaisir et montrez-vous.

Si au contraire vous détestez cela ou si vous souhaitez rester plus discrète – peu importe pour quelle(s) raison(s) – ne vous faites pas violence pour vous montrer « parce qu’il le faut ». Vous trouverez d’autres moyens de sortir du lot !

J’ai fait le choix de ne pas me montrer souvent. Je n’ai aucune envie de le faire et je n’en vois pas l’utilité. Il me semble que ce qui est important c’est avant tout le contenu que je partage, les services que je propose et la qualité de mon travail.

C’est ce contenu qui doit vous décider à me suivre ou non sur les réseaux sociaux et, éventuellement, à travailler avec moi. Et si mon compte Instagram progresse moins vite, tant pis. Je reste en phase avec moi-même, je me respecte !

« Se montrer ou ne pas se montrer sur Instagram – un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout – c’est avant tout un choix personnel ! En aucun cas cela ne doit être une obligation que vous aurez du mal à tenir ! »

Mais alors qu’est-ce qui est important pour sortir du lot ? 

  • La qualité de votre contenu – Content is king !
  • La pertinence de votre contenu par rapport à ce qu’attend votre cible
  • La régularité de votre présence
  • Le sérieux avec lequel vous allez gérer votre compte, ça ne s’improvise pas. 
  • La dose de créativité pour vous démarquer
  • Votre propre personnalité même si elle ne plaira pas à tout le monde
  • Votre authenticité (ça j’y tiens beaucoup).

Et puis souvenez-vous que vous pouvez utiliser des photos qui ne montrent pas votre visage mais vous présentent malgré tout « en situation » (travail, temps libre, vacances, …) et humaniseront votre compte sans trahir vos valeurs.

Et vous vous en pensez quoi ?

Je suis curieuse de connaître votre avis sur la question.

Retrouvez d'autres trucs & astuces
sur mon compte Instagram

Je m'appelle Laurence, créatrice de De la Suite dans les ID et de Ready to Gram. Après avoir longtemps utilisé timidement Instagram, j'ai décidé qu'il était temps d'agir pour y prendre une place pour mon entreprise.

Pour moi et pour mes clientes, je relève le défi de prouver qu'il n'est pas trop tard pour démarrer sur Instagram, que je ne suis pas trop "vieille" et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des milliers de followers pour parler efficacement de mon business sur Instagram. Ce que j'apprends pour ce challenge personnel, je le partage ici et sur @readytogram.